Apprendre à s’aimer en 3 étapes

Apprendre à s’aimer est nécessaire dans la vie. Nous allons d’abord voir pourquoi cela est si important pour chacun et voir ensuite les 3 étapes pour y parvenir : se connaître, s’accepter et finalement s’aimer.

Pourquoi apprendre à s’aimer ?

« J’ai tué ma femme, venez vite » a proclamé le père de famille en sortant de sa maison. Tous les jours ou presque, les media nous rappellent que des femmes et des hommes se font tuer par leurs conjoint(e)s. Ces gestes ultimes détruisent des familles, détruisent des enfants, créent des poids psychiques chez les proches (« pourquoi n’ai-je rien vu ?« ), ces boulets qu’on traîne ensuite toute sa vie, la culpabilité du survivant.

Le désamour de soi dans sa version légère, et la haine de soi dans sa version profonde, sont à l’origine de nombreux comportements sociaux. On va chercher des preuves d’amour autour de soi, y compris chez des inconnus pour tenter de compenser le manque d’amour qu’on a pour soi, jusqu’à ces drames ultimes.

Aurélie collectionne les conquêtes sexuelles. C’est accessible maintenant avec les applications de rencontre. Mais combien de fois, a-telle pleuré dans son lit, de se voir devenir une machine sexuelle, que son être ait été nié, à en rejeter son propre corps, à plonger dans une telle détestation de son corps, une telle détestation d’elle-même.

Vivre en se détestant, vous voyez ce que ça fait ?

Vous ne pouvez plus vous détruire vous-même et faire du mal autour de vous en demandant aux autres de résoudre votre manque d’amour de soi. C’est votre responsabilité vis-à-vis de vous-même. C’est de votre vie dont il s’agit. C’est pour Vous !

Mais quand on a été plombé dans sa vie, jusqu’à se détester, on se doute bien qu’on va pas s’aimer du jour au lendemain, il n’y a pas de baguette magique pour croire à nouveau en soi. Il n’y a pas de baguette magique, mais il y a un chemin pour y parvenir.

Apprendre à se connaître

On le sent bien : l’amour inconditionnel de soi quand on ne s’aime pas, ça ne marche pas. Il va falloir trouver quoi aimer. Il va falloir comprendre qui vous êtes, que vous vous révéliez à vous.

Après des mois d’errance, Aurélie avait rencontré quelqu’un de bien, auprès duquel elle s’était d’ailleurs tout de suite sentie bien. Il avait avancé dans sa vie et l’aidait à ses côtés à découvrir des ressources qu’elle avait en elle.

Comme Aurélie, vous pouvez vous appuyer sur des rencontres, c’est-à-dire d’échanger avec d’autres personnes sur la vie, trouver de la résonance avec vous. Vous pourriez consulter un psy aussi bien sûr, mais vous risquez bien qu’on vous y mette dans une case, c’est rassurant les cases, mais vous êtes plus riche qu’une case !

En fait, le meilleur moyen est de vivre des expériences variées pour voir comment on les vit, pour voir comment on peut se nourrir émotionnellement, socialement, intellectuellement, sensiblement. Vous n’êtes pas condamné(e) à mener votre vie comme vous l’avez menée jusqu’ici. Vous avez le droit de tenter autre chose, d’expérimenter d’autres aspects dans votre vie.

Ainsi, vous pourriez par exemple cuisiner des produits frais et trouver du plaisir à vous améliorer en cuisine. Vous pourriez vous lancer dans l’activité physique. Vous pourriez vous poser dans un musée près de chez vous pour vous plonger dans une œuvre. Il y a tant de choses magnifiques dans la vie que vous aurez mille opportunités dans votre vie pour apprendre à vous connaître.

Apprendre à se connaître signifie faire l’apprentissage conscient de sa vie. Vivre en conscience l’instant présent puis faire le bilan en fin de journée par exemple.

Apprendre à s’accepter

Quand on a rejeté son corps ou son être depuis des années, c’est pas à pas qu’on peut faire la paix avec lui. Fort(e) de vos nouvelles expériences, vous vous voyez agir et ressentir, vous vous êtes vu(e) vivant(e). N’est-ce pas là le meilleur moyen de s’accepter ? Célébrer la vie qui vous irrigue !

Bien sûr, vous n’êtes pas parfait(e), comme tout le monde. Et vous ne le serez jamais. Votre corps n’est pas parfait, votre façon d’être avec les autres n’est pas parfaite. Pourtant, en vous mettant en mouvement à travers de nouvelles situations, vous avez pris conscience de votre façon d’être. Si votre façon d’être vous convient, c’est super ! Si ce n’est pas le cas, changez votre façon d’être ou d’agir pour être une meilleure version de vous-même.

Vous n’êtes pas bloqué(e) dans votre façon d’être ou d’agir, mais au contraire, avec votre mise en mouvement, vous avez réalisé comme vous pouvez changer de perception sur vous. La vie est dynamique ! Pour apprendre à s’aimer, mettez du positif dans votre vie !

Apprendre à s’aimer

C’est l’étape ultime ! Vous avez appris à vous connaître. Vous avez appris à vous accepter. Vous allez apprendre à vous aimer.

Fort(e) de la bienveillance, de la sincérité sur vous, de la lucidité sur vous, vous avez toutes les cartes en main pour renouer avec vous, pour être positif/positive sur vous et apprendre à vous aimer.

Notre parcours d’auto-coaching pour apprendre à s’aimer

Appuyez-vous sur notre parcours d’auto-coaching pour retrouver ces étapes à travers des dizaines de situation à vivre autrement, dans votre contexte, dans votre vie pour apprendre à vous aimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *