Être ou avoir confiance en soi ?

être ou avoir confiance en soi ?

L’erreur commune de penser « avoir » confiance en soi

Quand on parle de confiance en soi, on se dit souvent qu’on en manque, que d’autres ont de la chance d’en avoir depuis leur enfance. Comme si la confiance en soi était quelque chose qu’on avait.

De nombreux livres de développement personnel et psychologues parlent d’ailleurs d’avoir confiance en soi.

Après tout, ne dit-on pas qu’on a un conjoint ou des enfants, comme on a une montre ?

Pourtant, avoir des enfants, c’est être parent. Avoir un ou une conjointe, c’est en être le ou la conjoint(e).

Avoir confiance en soi, c’est mettre à distance la confiance en soi en l’intellectualisant. Pourtant la confiance en soi se vit.

Vivre la confiance en soi

Prenons l’exemple de quelqu’un qui a fait une belle carrière, qui a vécu avec un entourage d’amis qu’il s’est fait au travail. Quand cette personne arrive en retraite, elle perd son réseau. La personne qu’on croyait avoir confiance en elle, parce qu’elle croyait AVOIR confiance en elle, n’a plus ce moyen venant des autres pour être confiant en soi.

Quand on parle devant un public, c’est le ventre qui parle, vous sentez cette boule au ventre, vous la vivez, ce n’est pas un machin conceptuel, dont vous pourriez vous débarrasser sans efforts sur vous.

Nous sommes désolés pour tous ces auteurs de développement personnel et pour tous ces psychologues qui ont tenté de vous faire croire qu’il faut avoir confiance en soi. Ils se trompent et trompent ceux qui les lisent et les écoutent.

Pourtant, il s’agit d’être, pas d’avoir, pour ne plus seulement exister mais savourer le plaisir de vivre.

Au Nu Solide, nous avons développé notre accompagnement autour de cette notion d’être confiant en soi. Notre programme vous permettra étape après étape de franchir des seuils de confiance en vous pour devenir un être humain solide, ouvert vers les autres et épanoui.

Découvrez le Nu Solide, nos solutions, notre histoire.