Vivre sa vie

Vivre sa vie, parce que nous sommes nés pour faire l’expérience humaine.

Dans tout le monde vivant, chez les arbres, chez les poissons, chez les oiseaux, les êtres vivants se mobilisent pour vivre ce qui les constitue. On croirait les arbres faire du sur place. Il n’en est rien : ils s’élèvent pour capter le soleil, se construisent en cherchant constamment l’équilibre, vont chercher l’eau et les nutriments dans le sol, se défendent de leurs agresseurs, communiquent les alertes autour d’eux.

Les êtres vivants ont ce souci de leur croissance et de leur pérennité. Comment pourrait-il en être autrement chez nous, êtres humains ? Vivre, ce n’est pas de se laisser porter par les autres, de vivre par procuration dans le visionnage de la vie idéalisée des autres. Vivre, ce n’est pas de rester enfermé(e) dans sa petite bulle de confort, à juger que les autres déraillent pour se légitimer de les rejeter.

Vivre, c’est faire l’expérience de l’incertitude, de l’inconfort qui renforce, des rencontres qui font grandir. Vivre, c’est embrasser le changement parce que changer soi-même, c’est se construire une personne solide.

Faire l’expérience de la vie

Allons voir la mer quelques instants. Oui, vous voici face à l’océan, la mer à perte de vue devant vous. Waouh ! En plus la mer est calme.

vivre sa vie en faisant face à la mer

Il y a deux possibilités pour vous : ressentir la mer en vous, son souffle, son énergie, sa quiétude du moment ou bien vaquer à vos occupations habituelles, parler avec votre voisin, organiser votre prochaine sortie, préparer la liste des courses à venir, etc.

Vous avez certainement mille choses à anticiper dans votre vie il est vrai, mais là, face à l’océan, vous êtes face à l’océan, pas dans les allées du supermarché alors comment êtes-vous face à l’océan ?

Vivez-vous l’expérience en vous immergeant pleinement dans la situation, ou bien vous juxtaposez-vous à la situation pour ne pas vivre l’expérience présente ?

Êtes-vous du mode immergé ou du mode juxtaposé ?

Cette question est nécessaire pour vous permettre de vivre votre vie. Êtes-vous présent(e) dans votre vie ? Vous sentez l’abîme entre ceux qui sont juxtaposés, qui se rassurent dans leur bulle mais passent à côté des autres et de la situation à laquelle il font face et ceux qui agissent et ressentent pleinement dans leurs expériences de la vie.

Avec le développement du metavers, on construit une monde parallèle, qui n’est pas le monde réel. Mais dans quel monde vivez-vous ? Préférerez-vous un monde imaginaire, celui du métavers demain, celui des réseaux sociaux aujourd’hui ? Ou bien la beauté du monde réel, avec des gens qui vont ressemblent et d’autres qui ne vous ressemblent pas, avec des mutations dans nos pratiques liées au changement climatique, avec des émotions que vous vivez et ressentez ?

Pour vivre votre vie, il va vous falloir vous immerger dans l’expérience de la vie, apprendre à vous ouvrir aux autres et à la nature, apprendre à accepter l’incertitude, l’autonomie et d’avancer dans votre vie en tenant le manche. Vous n’êtes pas une feuille morte portée par le vent, vous êtes un être humain qui fait l’expérience de la vie sur Terre. Face à l’océan, et dans toutes les circonstances de la vie. Avec vos proches, vos voisins, vos collègues, etc. Le monde est prêt à vous accueillir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *