5 tips pour le bien-être au travail

Découvrons 5 astuces faciles à mettre en œuvre pour le bien-être au travail.

5 tips pour le bien-être au travail

1 – Aménager son espace de travail pour s’y sentir bien

Un bon espace de travail, où on se sent bien, où on arrive à se concentrer : le premier levier de bien-être au travail.

Si vous travaillez chez vous, aménagez-vous un espace dédié au travail. Vous n’allez pas travailler sur la table de la cuisine que vous devrez débarrasser toutes les 4 heures quand même ! N’installez pas non plus votre bureau dans votre lit. Vous devez segmenter l’espace de vie de l’espace du travail. Bien sûr, dans les petits espaces, c’est compliqué alors il faudra jouer du symbolique. Prêtez particulièrement attention à votre posture. Travaillez chez vous vous fait gagner du temps de transport, mais ce n’est pas une raison pour vous coincer le dos.

Si vous travaillez face à un écran d’ordinateur, préférez la lumière naturelle latérale. Si vous faites face à la lumière, vos yeux vont plus vite se fatiguer.

Au bureau, à l’usine, ajoutez à votre espace de travail un élément qui vous connecte à ce qui vous fait du bien : une plante, la photo de vos proches, un souvenir de voyage… Il n’est pas là question de vous faire polluer votre activité professionnelle par des idées de votre vie personnelle, mais bien davantage de pointer que vous vous pouvez vous sentir bien au travail. Ne gagez bien sûr pas votre sécurité en customisant une machine industrielle, vous trouverez bien une astuce pour vous rappeler d’être bien.

Vous êtes peut-être de ceux qui aiment le bordel organisé. Mais au niveau de votre poste de travail, dégagez vous la vue, pour ne pas être pollué par les dernières factures d’électricité, par cet assemblage de post-its, par les tasses de café que promis, vous allez laver tout à l’heure. Pour rester concentré sur votre travail, laissez donc votre téléphone à l’écart. Vous verrez comme vous serez concentré, à votre ouvrage, si vous débarrassez votre espace de travail de la pollution visuelle qui vous perturbe.

2 – Faites le point sur votre travail de la journée

Avant de vous endormir le soir, faites la liste sur vos principaux objectifs du lendemain. Pas la peine de faire une liste trop ambitieuse, vous risqueriez de mal vivre ne pas avoir tout fait. Listez donc plutôt les tâches que vous aurez vraiment la capacité de terminer demain. Vous verrez, votre inconscient est sympa, il va s’en occuper dans la nuit et vous serez bien disposé le lendemain pour mettre en œuvre vos efforts. Tel un écolier, n’hésitez pas à préparer vos affaires, à laisser sur le bureau uniquement le dossier sur lequel vous allez travailler. Notre cerveau effectue mieux une tâche à la fois, autant l’aider à faire ce pour quoi il a été conçu.

Saluez en fin de journée vos réalisations. Vous connaissez ces moments où vous êtes fier de ce que vous avez fait, du beau travail que vous avez mené. Alors faites en une routine, voyez le positif dans votre travail à la fin de votre journée de travail. Bien sûr, vous pouvez faire le point aussi sur ce qui ne va pas, mais seulement sur ce qui est sous votre contrôle. A quoi bon ressassez le négatif sur lequel vous n’avez pas prise ? Résolument, célébrez vos progrès et vos réalisations.

3 – Respirez pour faire du bien à votre corps et ressentir ce bien-être au travail

Vous savez sans doute qu’on ne peut rester concentré qu’une vingtaine minutes et une heure en moyenne avant de prendre en pause. Bien sûr, ça dépend de votre travail aussi : que vous scrutiez sur l’écran du radar les bâtiments en approche, ou que vous prépariez un décor de théâtre, ce n’est pas la même concentration en jeu. En tout cas, à la pause, il faut prendre le temps de respirer profondément, de faire travailler ses yeux du proche vers le lointain pour les détendre, de détendre ses muscles et ses articulations : détendre son esprit et son corps (et pas en allant sur Instagram ou sur TikTok car c’est avec vous qu’il faut vous reconnecter). Pensez à vous hydrater aussi.

Vous travaillez avec votre corps dans tous les cas. Il est là avec vous. Soyez là pour lui.

Profitez de la pause pipi justement pour marcher un peu, faites des étirements comme un chat si vous restez statique trop longtemps. Vous sentir vivant dans votre corps, vous sentir détendu dans votre corps, c’est vous permettre d’avoir ce même rapport à votre travail.

4 – Souriez ou la contagion du bien-être au travail

Souriez-vous d’abord ! Bien sûr, on peut se sourire à soi-même et sentir ainsi si facilement cette joie, cette bienveillance vis-à-vis de soi et tant pis si vos dents ne sont pas parfaites, on s’en fiche. Et puis, souriez aux autres : le sourire est communicatif et c’est quand même plus agréable de voir les gens sourire autour de soi qu’être bougons. Vous allez voir cette légèreté se répandre. Un bien-être simple pour travailler dans la bonne humeur.

5 – Nourrissez-vous en fonction de votre travail

Vous allez consommer de l’énergie pour travailler, que ce soit par la force de vos muscles et par les connexions de votre cerveau. Il vous faut donc nourrir votre corps pour fournir cet effort pour le travail.

Préférez une alimentation peu transformée, bien plus intéressante en nutriments pour votre corps. Les fruits et les légumes sont importants pour nourrir le corps.

C’est vous qui connaissez le mieux votre corps. C’est vous vivez son bien-être alimentaire. Alors, faites attention quelques jours à votre ressenti du corps en phase digestive, faites des tests pour voir l’alimentation la plus appropriée pour vous. Dans tous les cas, variez votre alimentation.

Voilà, vous avez en main 5 leviers pour être bien au travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.